Cornell University

This is a past event. Its details are archived for historical purposes.

The contact information may no longer be valid.

Please visit our current events listings to look for similar events by title, location, or venue.

Anthony Mangeon, "Raconter l’Afrique au futur : Prospective, histoire contrefactuelle et fiction spéculative"

Wednesday, November 14, 2018 at 4:30pm

Klarman Hall, KG42
232 East Ave, Ithaca, NY 14853

This talk will be in French.

Les croissances démographiques et économiques sont aujourd’hui spectaculaires en Afrique, continent qui hébergera bientôt un quart de la population active mondiale. La question des futurs de l’Afrique est désormais un enjeu géopolitique et économique essentiel, discuté comme tel par une grande variété de discours. Économistes, historiens, philosophes, romanciers et artistes ont développé des manières innovantes de mettre en scène et raconter les futurs africains, qui suscitent des utopies et des dystopies, selon que prévalent les vues afro-optimistes ou, au contraire, afro-pessimistes. Ainsi des discours apparemment très différents partagent en réalité des images, des figures de style, des modalités argumentatives ou narratives semblables, que des analyses rhétoriques et narratologiques peuvent mettre au jour pour souligner quelles hypothèses sont communes dans les manières de penser, imaginer et raconter les futurs en Afrique. 

Cette conférence soulignera la nécessité d’étudier les multiples chevauchements entre économie et littérature, fiction et prospective, histoire contrefactuelle et romans sur le futur de l’Afrique. Nous mettrons l’accent sur les « fictions pensantes », ou les différentes manières de produire une pensée critique par la fiction. Il s’agira notamment de rappeler les manières dont, depuis le XIXe siècle, on s’est imaginé différents futurs de l’Afrique, produisant à son sujet une pensée qui se retrouve aujourd’hui dans certaines études économiques et géopolitiques ainsi que dans certains rapports de prospective. Réciproquement, on tâchera de montrer comment les sciences humaines ont pu nourrir la fiction contemporaine, notamment quand elle se veut spéculative ou contrefactuelle, pour esquisser d’autres devenirs de l’Afrique.

Recent Activity